Comment détecter un site d’arnaque ?

0
1884
Détecter les sites frauduleux

On en rêve toutes et tous, et encore plus à l’approche des périodes de Noël, des soldes, des vacances, de la rentrée… de produits à prix cassés, de bonne qualité, dont chacun peut être certain de la provenance et de l’origine, etc… Malheureusement, dans la plupart des cas, de telles affaires ne sont que poudres aux yeux. Et cela se finit souvent avec une arnaque au bout du compte, des gens mécontents car l’argent a été encaissé et les achats non reçus, mais en plus un acheteur qui s’enrichit sur le compte des gens.

Comment faire pour reconnaître ces arnaques? Comment déceler le vrai du faux, quelles peuvent être les astuces quand on commande sur Internet? Si vous souhaitez bel et bien recevoir ou placer le cadeau sous le sapin, ce qui va suivre peut vous intéresser!

Demandez l’analyse d’un site !

Webeev réalise l’analyse des sites web et permet d’informer le visiteur si tel ou tel site est sérieux ou non. En cas de doute, vous pouvez proposer l’analyse d’un site via le formulaire de contact.

Les critères à surveiller :

L’esthétique du site

A force d’aller de pages en pages sur Internet, notre œil s’habitue aux pages usuelles. Et c’est pourquoi certains indices semblent être évidents une fois dit. Par exemple, le site d’une marque (même avec des réductions ou une marque basée sur le discount) aura toujours de jolies couleurs qui se marient bien entre elles. En revanche, un site frauduleux montrera des couleurs criardes, pour attirer l’œil sur les mots « réductions », « affaires », « unique », etc… Les photos (souvent mal cadrées, ou alors trop parfaites et donc sûrement volées sur d’autres sites) ne seront pas centrées, des caractères ne s’afficheront pas, et dans les pires cas, les descriptions d’articles seront un charabia incompréhensible, tout droit sorti d’un site de traduction bas de gamme en un clic de copier-coller. Aussi, les prix seront dans une taille très grosse pour que la cible ne voit que ça, et, comme annoncé un peu plus haut, les mots clés reviendront tout le temps et partout. Sous la moindre photo, dans le titre de l’article, dans le titre de l’onglet, ou en description, « affaire », « sécurisé », « bon plan », « réduction », « unique », « économie », ces mots seront affichés. Si le prix est déraisonnablement trop bas par rapport au prix d’origine, ou alors si le prix semble trop alléchant pour vous, potentiel futur consommateur, ne craquez pas. Gardez bien en tête que cela est trop beau pour être vrai.

Si dans un premier temps, vous voyez tout ça, commencez à vous méfier. Mais continuons sur les autres indices qui mènent à savoir si un site est frauduleux ou non.

Exemple d'un site d'arnaque
Exemple d’un site d’arnaque

Les indices de protection

Vous l’aurez ou non déjà remarqué, mais concernant les sites d’achats en ligne particulièrement, un symbole est « obligatoire » pour être en toute confiance: le petit cadenas avant l’adresse Internet. Ça, et le HTTPS dont le S veut dire Sécurité. Ces deux symboles sont essentiels pour un achat en ligne, mais ne représentent pas une fiabilité à 100%. Alors gardez en tête de toujours être attentifs quant aux sites sur lesquels vous commandez. Mais ne croyez pas non plus chaque logo qui indique « 100% sécurité ». Tous n’ont pas la même valeur!

Les indices d’une société légales, implantée et bien répertoriée?

La chose qui, de manière légale, authentifie immédiatement le site, est la référence à « mentions légales » ou même « plan du site ». C’est le genre d’informations que vous pouvez trouver écrits en tout petit, en bas de la page d’accueil. Si vous mettez trop de temps à trouver quelque chose qui devrait être montré de manière aussi évidente, abandonnez l’idée d’acheter sur ce site. Rappelons aussi que c’est une étape obligatoire que d’inscrire ce genre d’informations sur le site, et que, pas conséquent, un site sans conditions générales de ventes (là où est inscrit le capital de la société, les actionnaires, où se situe le siège, etc…) est donc dans l’illégalité. Si vous voulez, c’est une sorte de contrat, et la présence de conditions dans ce contrat est une sécurité aussi bien pour l’acheteur que pour le vendeur. Les sites frauduleux ne s’embêtent pas avec des choses aussi « futiles » pour eux; ils veulent uniquement générer de l’argent. Vous pourrez cependant trouver une page de Mentions légales sur les sites d’arnaque. Vérifiez alors l’exactitudes des informations : adresse du siège social, nom du dirigeant, SIREN… via le site societe.com.

L’argent appelle l’argent

Ce n’est peut être pas qu’un dicton: si vous n’entendez pas -beaucoup, ou pas du tout- parler d’un site, et que personne n’a déjà acheté quelque chose dessus, dites vous bien que ce n’est pas l’idéal. Car c’est peut être un peu bête à dire, mais les sites qui sont connus et dont on entend toujours parler ont, eux, bel et bien faits leurs preuves! Cependant de nouveaux sites ne sont pas pour autant non sérieux. Vérifiez alors si le site comporte une page facebook et si il fait parlé de lui sur les blogs, forums…

L’orthographe

Avez vous déjà constaté un site très visité, et très populaire, avec des fautes d’orthographe? Jamais. Les sites sérieux vérifient toujours une dizaine de fois un paragraphe avant de le publier, parce qu’il n’est pas une seule seconde question de perdre leur crédibilité aux yeux de leurs clients. Un site truffé de fautes n’est pas viable, c’est tout.

Les redirections

Et les redirections vers d’autres sites est un indice évident de contrefaçons. Si vous voyez des liens sur lesquels on vous dit qu’il faut absolument cliquer et qui vous redirigent vers des sites chinois par exemple: c’est une arnaque. On essaie de vous montrer qu’il y a des choses encore plus jolies et encore moins chères ici, mais c’est le même revendeur dans la plupart des cas qui, une fois encore, essaie de s’enrichir sur le dos des gens.

Quels outils pour se parer contre les site frauduleux ?

Tout d’abord, le site Webeev permet de signaler un site d’arnaque et/ou de noter la qualité du service en ligne. Des extensions peuvent être rajoutés sur vos navigateurs de recherche, et ainsi offrir une possibilité de plus d’être certain des sites de confiance. Le plus connu et le plus réputé étant bien sur « WOT » qui est une extension qui estimera le nombre d’internautes pour chaque site visité, et vous donnera une fourchette concernant sa crédibilité commerciale.

Vous pourrez également trouver d’autres extensions, selon votre navigateur (Opéra, Explorer,…) pour démasquer ce genre de sites Internet.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour démasquer et surtout ne pas vous faire avoir par les sites frauduleux. Et, dernière petite chose à savoir: refusez toujours de régler vos articles via des plateformes comme Paypal, Western Digital, etc…

Le problème avec ces plateformes est que même si elles ont des sécurités de type anti-arnaques, elles agissent seulement bien après. Et cela laisse ainsi le temps de disparaître au vendeur et de donner un faux nom.

Comment détecter un site d’arnaque ?
5 (100%) 2 votes

0 avis

Poster un commentaire

Le site utilise KeywordLuv pour les commentaires. Lien dofollow dans les avis de qualité avec "Votre nom@Votre Mot Clé".