Quels vêtements de protection porter chez soi quand on fait des travaux ?

0
186
Travaux maison

Pour effectuer des travaux chez soi, qu’il s’agisse de gros œuvre ou de bricolage, les risques de blessures et de brûlures, voire pire, sont bien présents. C’est pourquoi il est intéressant de s’attarder un moment sur la sécurité afin que tout se passe sans encombre grâce aux vêtements de protection.

Les vêtements de protection : qu’est-ce que c’est ?

Présentation

Les vêtements de protection de la catégorie des EPI (Equipements de Protection Individuelle) sont nombreux. Ils sont conçus pour minimiser les risques pour la santé et la sécurités des travailleurs. Et à la maison, même si la loi du travail ne s’applique pas, il est fortement conseillé de s’y intéresser quand on bricole. Rapidement, ces équipements concernent le casque de tête, le casque des oreilles, les lunettes, les gants, les chaussures et les vêtements tels que la blouse, la combinaison, le blouson ou le manteau et le pantalon.

Quelques règles à prendre en compte

Avant d’exposer la liste des vêtements de protection qui sont jugés utiles pour effectuer des travaux, il est important de rappeler quelques règles élémentaires bien souvent négligées et qui peuvent avoir des conséquences dramatiques :

  1. Les vêtements de protection doivent être adaptés à la nature des travaux et aux risques qui leur sont associés.
  2. Leur taille doit être adaptée aux mensurations de l’individu qui effectue les travaux. Et ils doivent être confortables et agréables à porter.
  3. Ils doivent être entretenus, si abimés réparés, si irréparables remplacés.

Quels sont les dangers auxquels on s’expose sans vêtements de protection ?

  • Pour la tête : des éclaboussures chimiques, biologiques ou métalliques sont fréquemment projetées si l’on manipule de près ou de loin des produits ou des métaux. On peut aussi recevoir des rayons ultra violets, des objets peuvent tomber, les cheveux peuvent s’emmêler dans une machine…
  • Pour les yeux : les yeux sont très fragiles et ils s’exposent également à des éclaboussures ou projections chimiques, biologiques ou métalliques. Il ne faut pas sous-estimer les dangers occasionnés par les vapeurs et les fumées, les poussières, ainsi que les lumières très intenses.
  • Pour les oreilles : les bruits importants et très aigus, les fortes températures et les rayonnements ultra violets sont nocifs pour les acouphènes.
  • Pour les mains et les bras : en plus de tous les risques déjà évoqués, il faut ajouter les risques de coupure, d’abrasion et de perforation, sans oublier les chocs électriques.
  • Pour les jambes et les pieds : ces membres sont sensibles à tous les risques ci-dessus auxquels s’ajoutent l’humidité prolongée et l’immersion dans l’eau, ainsi que l’accumulation électrostatique. Les glissements sont aussi un risque de mauvaise chute, et les jambes et les pieds sont exposées aux objets qui peuvent tomber.
  • Pour le corps : celui-ci doit également être protégé contre tous les dangers déjà cités.

Quels vêtements de travail porter chez soi ?

Même s’il s’agit d’une séance de bricolage rapide, il est préférable de s’équiper pour être protégé. En fonction des matières manipulées, des matériaux employés, des substances utilisées, et selon la dangerosité de l’environnement où l’on effectue les travaux, il existe de nombreux équipements spécifiques et adaptés à toutes les parties du corps. Dans le cas où il s’agit de travaux à la maison qui ne rentrent pas dans le cadre de la loi du travail, seuls quelques modèles de vêtements sont présentés, mais la liste est loin d’être exhaustive.

Une casquette anti-heurt

Revêtue de textile, elle est dotée d’une coque interne en polyéthylène et d’une mousse confort en EVA pour amortir les éventuels chocs. Cette casquette est réglable grâce à sa boucle. De taille unique, elle dispose cependant de 2 tailles de visières, à savoir 3 cm et 7 cm.

Des lunettes de protection en polycarbonate

Avec des verres incolores pour l’intérieur ou fumés anti UV pour des travaux à l’extérieur, les branches de ces lunettes sont inclinables et s’adaptent ainsi parfaitement à la forme du visage du porteur. Une mousse amovible fait office de protection contre d’éventuels chocs, de rempart contre les poussières dans l’air. Les verres qui permettent une vision à 360 ° ne craignent pas les rayures et la buée ne s’y dépose pas grâce à un traitement spécifique.

Des bouchons d’oreilles

De simples bouchons en thermoplastique sont très efficaces pour atténuer les bruits importants, de plusieurs dizaines de dB en fonction de leur conformité aux normes en vigueur. Avec un cordon qui passe derrière la nuque, aucun risque de les perdre. Ces bouchons sont lavables et réutilisables.

Des gants en cuir

Les gants en cuir sont résistants et protègent bien les mains pour de nombreux travaux. Ils sont cependant inefficaces face aux produits chimiques par exemple. Pour du second-oeuvre en revanche ils sont parfaits. Avec un renforcement au niveau des paumes et des phalanges, ils assurent une bonne dextérité.

Des chaussures de sécurité montantes

A mi-chemin entre la chaussure et la basket, les chaussures de sécurité sont légères et souples. Elles offrent un très bon confort, grâce notamment à une respirabilité élevée. Conçues pour résister aux perforations, ainsi qu’aux bactéries, elles sont même reconnues anti-stress par leurs utilisateurs. Contre les chutes d’objets, elles sont pourvues d’un embout en aluminium pvc membrane respirante. Plus agréables à porter que des chaussures ou des baskets traditionnelles, elles ont en plus un style très contemporain..

Une veste de travail

Faire des travaux exige une tenue confortable, et une veste 100% coton de 310 grammes, avec plusieurs poches extérieures et intérieures, est idéal. Elle protège de l’usure prématurée des vêtements, issus des frottements et des salissures.

Un pantalon de travail

Muni de 2 poches genouillères extensibles, de 2 grandes poches multifonctions, d’une poche flottante amovible, d’un porte poche marteau réglable et pour finir de poches latérales porte outils, ce pantalon est très efficace. Sa taille élastique est ajustable et le rend confortable. Les zones de frottement sont protégées par des empiècements stretch ergonomiques. Il est très résistant, même avec les poches remplies d’outils, grâce à ses supports velcro et à ses triple coutures.

C’est donc la nature des travaux à effectuer à la maison qui va déterminer le choix des vêtements de protection qu’il faut utiliser pour travailler en toute sérénité !

Previous articleComment devenir reflexologue ?
Passionné par le web et éditeur de sites, je vous présente Webeev, un portail qui réalise le classement des sites selon les avis clients. Ici cette partie blog traite plus en détail différents sujets et l'actualité Tech & web.

0 avis

Poster un commentaire

Le site utilise KeywordLuv pour les commentaires. Lien dofollow dans les avis de qualité avec "Votre [email protected] Mot Clé".