Présentation du nouveau site Parcoursup, ancien site APB

0
292
parcoursup.fr APB

Parcoursup est la porte d’entrée à l’enseignement supérieur français. Le système des affectations des apprenants français, Admission Post-Bac a vu le jour en 2002 grâce à l’ingénierie de Bernard Koehret. Suite à plusieurs polémiques, cet algorithme de gestion des affectations a été fermé sur les ordres du Président français Emmanuel Macron en 2017. Il a été remplacé par Parcoursup au cours du mois de janvier 2018.

Le fonctionnement de la plateforme Parcoursup

Ce site reprend les thèmes du choix limité du nombre de voeux des apprenants. Le lycéen n’a désormais la possibilité de choisir non plus 24 mais 10 vœux. Le choix des vœux groupés est fondé principalement sur des concours communs ou des filières sélectives. Pour toute inscription et formulation de vœux sur ce site, il suffit pour les élèves inscrits pour l’année académique 2017-2018 de créer sur le site un profil personnel. Il est permis aussi aux bacheliers de 2016 et de 2017 de s’inscrire pour une réorientation de filières. La phase d’inscription et de vœux qui a démarré depuis le 22 janvier dernier prendra fin impérativement 13 mars prochain à 18 heures très précises. La finalisation des dossiers et la confirmation des vœux par les apprenants prennent fin le 31 mars 2018. Les fiches d’avenir de ces élèves recevront une réponse de la part des établissements universitaires à partir du 23 mai. Les apprenants ont un délai d’une semaine pour y donner une suite.

Un avis mitigé des élèves sur ce site

Certains élèves sont satisfaits des différentes réformes de ce site d’orientation universitaire. Ils s’accommodent d’ailleurs de cette nouvelle plateforme d’orientation. Pour ces derniers, les classements des apprenants par vœu et surtout la fin du tirage au sort constituent les 1ers facteurs de leur satisfaction. L’étude personnalisée du dossier scolaire est un gage certain d’un avenir radieux selon leurs propos. Les reproches de certains élèves à ce système d’orientation concernent la non implication des professeurs en amont de la formulation des vœux. Les élèves ne sont pas assez accompagnés par les professeurs. Ils pensent qu’il s’agit aussi d’une forme de sélection des filières universitaires pour les élèves. Certains préconisent la possibilité de procéder à des choix de formation en dehors de Parcoursup.

Votez !

0 avis

Poster un commentaire

Le site utilise KeywordLuv pour les commentaires. Lien dofollow dans les avis de qualité avec "Votre nom@Votre Mot Clé".