Le compteur Linky est-il dangereux ?

0
457
Nouveau compteur Linky EDF Enedis

Le compteur Linky est le nouveau compteur électrique mis sur le marché par l’entreprise Enedis (ex EDF). Lancé en 2010, ce compteur « intelligent » a été lancé pour assurer une gestion améliorer de la consommation d’électricité, autant pour le foyer qui l’utilise, que pour le fournisseur ou le gestionnaire de réseau qui l’exploitent. Mais l’utilisation de ce compteur est-elle vraiment aussi intéressante que le suggèrent ses fabricants ? Quels sont les dangers qu’il cache ?

Les dangers issus du CPL

Le CPL (ou courant porteur de ligne) des compteurs Linky est l’une des sources de danger principal du système. Sources de nombreux problèmes, ce CPL est à l’origine de nombreuses pannes, voire même la destruction, des matériels chez un bon nombre d’utilisateurs. Outre les pertes matérielles, les ondes électromagnétiques produites par le CPL de Linky sont aussi un danger pour la santé, et pourraient même causer le cancer selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui a classé les ondes des radiofréquences dans la catégorie « cancérogène possible ». En effet, la technologie CPL utilise les fils électriques classiques dans la maisons pour transiter des données par radiofréquences de 75 kilohertz. Or les câbles électriques sont conçus pour supporter du 50 hertz ! Le circuit électrique classique n’est donc pas prévu pour le champ électromagnétique des radiofréquences. Il n’est d’ailleurs pas possible pour une personne électrosensible d’équiper sa maison du compteur Linky tant l’effet néfaste est immédiat.

Un système intrusif

L’utilisation du compteur Linky présente aussi un risque d’intrusion dans la vie privée des utilisateurs. Comment ? Si le compteur détecte que votre consommation a atteint un certain niveau, cela donne le droit au système de vous priver d’électricité pour certains de vos appareils. Outre ce problème, le système peut aussi collecter et stocker des données personnelles sur votre consommation électrique.

Les risques d’incendie

Le danger le plus réel que représentent les compteurs Linky est sans aucun doute les risques d’incendie. En effet, les cas d’incendie causés par les compteurs Linky ne sont pas rares bien que la cause ne soit pas directement le boitier mais une mauvaise installation par le professionnel.

Le danger de piratage du compteur Linky

Avec l’évolution hyper accélérée de la technologie, il serait très naïf de croire qu’il est impossible de pirater un compteur Linky. En Allemagne, 2 hackers du Chaos Computer Club ont réussi à pirater le compteur intelligent Smart Meter Discovergy en 2012. Ils ont pu intercepter les données privées du compteur et ainsi déterminer le nombre d’appareils électriques dans la maison et même connaître quelle chaîne de télévision à été regardé ! Outre pour jouer les malfrats, certains hackers utilisent un compteur Linky piraté pour tricher et réduire leur facture d’électricité en modifiant les informations envoyées à l’opérateur d’électricité.

Le déploiement de Linky en France

Malgré tous les problèmes rencontrés avec le compteur Linky, c’est une affaire qui marche. Le déploiement de ce système en France, avec plus de trois millions de compteurs actuellement installés, a été des plus rapides, et de nombreux foyers restent séduits par l’utilisation d’un compteur qui pourrait permettre de réduire la consommation d’électricité et de participer à l’expansion de l’énergie verte.

Carte de déploiement de Linky en France

Le compteur Linky est-il obligatoire ?

La réponse est non. L’installation d’un nouveau compteur Linky est entièrement à la préférence du consommateur. Aucun décret ou loi ne stipule le compteur Linky obligatoire.

Le compteur Linky est-il dangereux ?
5 (100%) 1 vote

0 avis

Poster un commentaire

Le site utilise KeywordLuv pour les commentaires. Lien dofollow dans les avis de qualité avec "Votre nom@Votre Mot Clé".